Présentation générale

 

L'œuvre leclézienne propose de multiples personnages enfants : troupes d'enfant, enfant orphelin, enfant compagnon, enfant blessé, enfant guide… Cette sensibilité à l'enfance fait que l'auteur a par ailleurs soutenu des projets liés à l'enfance (préfaces, écrit pour l'association Sol en si , texte Enfances).

C'est tout naturellement que ce colloque prend place à L'université d'Artois Arras, où fut créée la revue française dédiée à la littérature d'enfance : les Cahiers Robinson , dirigée par Francis Marcoin.

 

L'ensemble de la réflexion est porté par le mot lisières, un mot qui par sa légèreté vient contester la rigidité des frontières.

Nombre d'écrits de Le Clézio « pour adultes » ont été réédités en littérature de jeunesse ignorant les frontières éditoriales, de celles qui adressent le texte, comme l'a analysé Sandra Beckett. Que Le Clézio soit un écrivain monde qui interroge les frontières entre les genres littéraires, entre les lieux géographiques de sa narration ne pouvait que nous inciter à penser un colloque international, réunissant le Brésil, le Canada, les Etats-Unis, le Maroc et plusieurs pays d'Europe. Un autre de nos désirs était que se rencontrent les spécialistes de l'oeuvre de Le Clézio et ceux de la littérature pour enfance.

 

Nous voulions aussi ouvrir le colloque universitaire sur d'autres lieux et formes artistiques. Nous avons pensé mettre les voix du colloque en écho avec le silence des dessins de G. Lemoine qui restitue à l'infans le silence qui nous le signale. La médiathèque d'Arras propose ainsi de découvrir les dessins originaux du dessinateur.

Georges Lemoine a illustré neuf textes de J.M.G. Le Clézio : nous vous invitons à apprécier la subtilité et la qualité de ces deux œuvres en dialogue.